Dermite ocre : symptômes, causes et traitement de cette maladie de peau

Aujourd’hui, les maladies de peau constituent des problèmes assez fréquents au sein de la population. Parmi ces maladies, on distingue la dermite ocre, qui se caractérise généralement par l’apparition de taches sur les régions des membres inférieurs.

C’est une maladie qui, si elle est négligée, peut altérer la partie infectée de votre peau. De nombreuses raisons sont à la base de cette pathologie cutanée. Pour la traiter efficacement, vous devez vous attaquer à ses différentes causes, en apportant de véritables solutions à chacune. Découvrez grâce à ce présent article les informations utiles pour apprendre davantage sur cette maladie.

Dermite ocre : que retenir concrètement ?

Encore connue sous le nom d’angiodermite pigmentaire, la dermite ocre est une affection cutanée qui attaque uniquement les membres inférieurs du corps. Elle affecte en particulier la partie avant des tibias et celle interne des chevilles. C’est une affection qui se caractérise par la présence d’un nombre important de taches qui se situent au tiers inférieur de la jambe, plus précisément dans la zone interne et externe. Également, vous pouvez les retrouver sur la voûte plantaire.

L’angiodermite purpurique se manifeste avant tout par des taches rouge-violet, qui par la suite deviennent marrons. Les taches s’étendent plus ou moins en fonction des individus. C’est une maladie qui peut affecter seulement une jambe ou carrément les deux.

Dermite ocre : qu’est-ce qui cause cette pathologie ?

La dermite ocre est essentiellement causée par la lésion des capillaires. Ces derniers sont de minuscules vaisseaux sanguins superficiels qui se trouvent sous la peau. Ils sont à l’origine de la sortie massive du sang qui envahit les tissus du voisinage.

En général, cette rupture des capillaires résulte d’une pression veineuse excessive après les troubles liés à une phlébite ou à la suite de l’apparition de varices. Elle est due à une libération et un dépôt exagéré de fer contenu dans l’hémoglobine.

Celui-ci se dépose petit à petit à l’intérieur des cellules cutanées en leur donnant une couleur ocre, d’où l’appellation de « dermite ocre ». En fait, l’angiodermite pigmentaire est le signe d’une insuffisance veineuse évoluant vers un stade d’ulcération de la peau en absence de soins. En outre, la dermite ocre peut également s’observer :

  • après un simple hématome (lésion bleutée causée par la présence de sang, volumineuse et gonflée) ;

  • chez les patients qui prennent de l’aspirine, du Pluvix ou encore des anti-coagulants ;

  • à la suite d’un purpura (mini hémorragie cutanée).

Dermite ocre : quelles complications  ?

Si les symptômes cliniques de cette affection ne sont pas très agressifs, le facteur esthétique crée diverses inquiétudes pour les patients. C’est le cas par exemple des femmes qui ne pourraient plus porter des jupes courtes. En dehors de son caractère plutôt inconfortable, l’angiodermite pigmentaire peut avoir de nombreuses conséquences lorsqu’elle n’est pas traitée convenablement ou à temps. Ainsi, Parmi les conséquences de la dermite ocre :

  • un ulcère ou une plaie de la jambe ;

  • plusieurs infections bactériennes ;

  • une atrophie cutanée.

Dermite ocre : comment la diagnostiquer ?

Le diagnostic de l’angiodermite purpurique se fait premièrement par un examen clinique. Effectué par des professionnels de la santé, ce diagnostic est établi seulement par l’apparition de taches brunes et rouges constatées au niveau de la peau. Ensuite, différents examens supplémentaires peuvent être mis en place afin de confirmer et approfondir le diagnostic.

Dermite ocre : comment la soigner efficacement ?

La dermite ocre est une maladie irritable qui doit être rapidement prise en charge pour éviter son évolution ainsi que ses complications. Son traitement consiste à soigner ses symptômes et ses différentes causes. Le traitement dépend essentiellement de la nature de la lésion, de la zone à traiter et surtout du prototype du patient. Voici les différents traitements de cette maladie :

Antisepsie cutanée

Il est possible de soigner la dermite ocre par antisepsie. C’est un moyen de traitement qui consiste à détruire les microorganismes se trouvant au niveau des tissus par l’application des crèmes. Mais, ces crèmes agissent contre les germes microbiens et s’obtiennent par délivrance sur ordonnance. Ainsi, elles permettent non seulement de soulager vos irritations, mais aussi d’éliminer progressivement les taches présentes sur vos jambes.

Dépigmentation cutanée

Vous disposez d’un très grand nombre de traitements dépigmentants. Il s’agit de :

  • laser dépigmentant ;

  • traitements de blanchiments topiques à base de produits comme l’acide azélaïque, l’hydroquinone, l’acide rétinoïque, l’acide kojique, la N-cystéamine, la gabardine, la vitamine E, la vitamine C ou les dermocorticoïdes ;

  • lumière Intense Pulsée (IPL).

  • peeling chimique par acide trichloracétique, acide glycolique ou encore le phénol ;

  • plusieurs injections sous-cutanées de déféroxamine mésilate (chélateur du fer) ;

Les différents traitements qui s’attaquent aux causes de cette pathologie cutanée

Il existe un très grand nombre de mesures pour lutter contre cette maladie. Les premières peuvent être complétées par des cures thermales ou de thalassothérapie qui incluent des drainages lymphatiques. Cela permet non seulement de stimuler le système veineux, mais aussi d’améliorer la circulation sanguine. De plus, les vertus des eaux thermales sont très efficaces dans les traitements de l’insuffisance veineuse.

Traitement dermite ocre : les précautions à prendre

Nous vous recommandons de marcher assez régulièrement. En effet, il faut que les jambes atteintes par cette pathologie soient constamment en activité ou être surélevées pour accélérer le traitement. Également, vous devez constamment exercer une compression sur les veines par l’usage de compresse pour bander de temps à autre les parties toucher. Vous pouvez aussi utiliser fréquemment les bas compressifs. Ceci contribuera à limiter la transmission de votre sang dans tous les tissus de la peau.

De plus, les massages de vos lymphes peuvent être vraiment bénéfiques pour détendre vos veines. Afin de guérir complètement votre maladie, vous devez éviter de rester trop longtemps dans un certain nombre de postures. À titre illustratif, abstenez-vous de rester assis ou debout durant une longue durée. Aussi, vous devez arrêter de croiser vos jambes pendant que vous êtes assis. En fait, ces différents comportements empirent votre situation. De plus, pour ne pas chopper plus d’infections à cause de votre peau qui est trop sensible, vous devez garder en permanence votre peau sèche et propre.

Dermite ocre : est-ce que les taches brunes disparaissent ?

Les taches brunes, une fois apparues, sont difficiles à éliminer. En fait, pour les faire disparaitre, vous avez besoin d’au moins 50 ans d’utilisation de crèmes solaires. Aussi, vous aurez besoin des lunettes, d’un chapeau et du soleil de mars à septembre.

De même, vous pouvez utiliser les huiles de carottes, de géranium, de céleri, etc. Ces dernières sont utiles pour atténuer considérablement les taches brunes sur votre épiderme. Pour qu’elles soient plus efficaces, vous pouvez effectuer un mélange des trois huiles.

Par ailleurs, même si vous y arrivez, elles peuvent revenir très rapidement et facilement lorsque vous ne protégez pas les parties entre temps infectés.

Dermite ocre : quelle est la meilleure crème contre les taches brunes ?

Pour vous débarrasser de vos taches brunes, la crème de sérum végétal Seave et celle utilisée pour les mains Eucerin sont les meilleurs du marché. C’est également le cas de la crème Photoderm Spot Age de Bioderma et le Gel-crème intensif à la vitamine C de l’institut Esthederm. Ces différents produits ont été testés et approuvés par la loi avant leur commercialisation. Ils ont été reconnus par les utilisateurs comme étant les meilleures crèmes pour éliminer vos taches brunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus d'articles

Comment prévenir et traiter naturellement les vers intestinaux ?

Les vers intestinaux, aussi appelés oxyures sont une infection parasitaire courante chez les humains, en particulier chez les enfants. Ils peuvent provoquer des troubles...

Combien de temps dure une infection urinaire sans traitement et quels sont les recours possibles ?

Les infections urinaires sont l'une des infections les plus courantes chez l'homme. Elles affectent environ 50 % des femmes au cours de leur vie,...

Comprendre la durée du traitement et le processus de guérison de la gale

La gale est une maladie de peau contagieuse causée par un acarien microscopique, le Sarcoptes scabiei. Elle se caractérise par des démangeaisons intenses, surtout...

Articles récents

Avis des utilisateurs de Memo-360 de Biovancia : Que disent-ils vraiment ?

Dans un monde où le stress, les rythmes effrénés et l'âge peuvent impacter nos capacités cognitives, trouver des solutions pour soutenir la mémoire est...

Retour sur l’expérience utilisateur avec CurQ10 de Biovancia : Quel est le point des différents avis ? 

Dans l'univers concurrentiel des compléments alimentaires, CurQ10 de Biovancia se distingue comme une solution prometteuse pour ceux qui recherchent à inverser les effets du...

Quelles sont les démarches et les considérations à prendre en compte au moment de changer un médecin traitant ?

Un médecin traitant est un professionnel ou un spécialiste de la santé qui joue un rôle central dans le suivi de vos soins de...

​​​​​​​Quelles sont les méthodes efficaces pour le traitement et la prévention des poux ?

Les poux sont des parasites qui peuvent infester les cheveux et le cuir chevelu, parfois, au moment où on s’y attend le moins. Ils...

Comment réaliser vos soins de santé si vous êtes sans médecin traitant ?

Avoir un médecin traitant est essentiel pour une bonne gestion de vos soins de santé. Celui-ci est le professionnel de la santé qui vous...